Traditions de Noël en Provence

Riches de symboles, fortes en émotions et sensations, les traditions de Noël en Provence donnent du sens et des couleurs à la fête. N'oublions pas que la Provence est le pays des santons, des fifres, des tambourins qui fleurent bon le thym, la garrigue, l'olivier et la fleur d'oranger.

Les festivités commencent le 4 décembre, jour de la Sainte Barbe où le blé est semé dans les soucoupes. C'est la période dite "Calendale" qui s'achèvera le 2 février pour la Chandeleur. Entre ces deux dates, il y a une succession de traditions, de fêtes, de rites et de coutumes qui sont plus ou moins suivis selon les villages et les familles.

L'une des traditions la plus respectée en Provence est la veillée de Noël comprenant le gros souper et les treize desserts. Le gros souper est servi le 24 au soir, avant de se rendre à la messe de minuit. Rien n'est laissé au hasard, il y a une symbolique derrière chaque plat et les chiffres sont importants.

- La table  est couverte de 3 nappes blanches (le chiffre 3 représentant la Trinité: le Père, le Fils et le Saint-Esprit) avec 3 chandeliers blancs allumés et 3 soucoupes de blé germé de la Sainte Barbe.

- Le gros souper  est paradoxalement composé de 7 plats maigres en souvenir des 7 douleurs de Marie. Il est servi avec 13 petits pains puis les 13 desserts représentant la Cène avec les 12 apôtres et Jésus. Les plats maigres servis diffèrent d'un coin de Provence à l'autre. Il peut y avoir la carde, le céleri, le chou-fleur, les épinards, la morue, l'omelette, les escargots, la soupe à l'ail... mais jamais de viande, uniquement des poissons, coquillages, des gratins, des légumes, des soupes, de l'anchoïade. La seule abondance est celle des treize desserts.

- Les treize desserts sont dégustés au retour de la messe de minuit et ils resteront sur la table pendant les treize jours suivants jusqu'au 27 décembre. Ces treize desserts se composent des 4 mendiants (figues sèches: Franciscains, amandes: Carmélites, raisins secs: Dominicains, noix: Augustins), des dattes (symbole du Christ venu d'Orient), des nougats noir et blanc (pour le pénitent blanc et le pénitent noir selon certains, pour d'autres le nougat blanc, doux et onctueux représente la pureté et le bien, le nougat noir plus dur et cassant évoque l'impur et les forces du mal), de la fougasse à l'huile d'olive (la pompe : galette ronde), de la pâte de coings ou fruits confits, des oreillettes et des fruits frais (mandarines, oranges, cédrats, poires, raisins et melons d'hiver conservés pour cette occasion). Les treize desserts sont souvent accompagnés de ratafia de cerise et de carthagène.

Ensuite, il ne reste plus qu'à nouer les quatre coins de la troisième nappe pour en faire un baluchon et apporter aux pauvres les reliefs du souper.

Pour préparer les fêtes de fin d'année, retrouvez produits régionaux, décoration et idées cadeaux à notre Marché de Noël et à la foire aux santons le 1er week-end de décembre.

Marché de Noël et Foire aux Santons
Marché de Noël et Foire aux Santons

accès